Les différentes voies d’accès


 En France, la profession d’Auxiliaire de Puériculture est liée à l’obtention d’un Diplôme d’Etat

 

La filière Auxiliaire de Puériculture est accessible de plusieurs façons :

en poursuite d’étude

en reconversion professionnelle

 

Les conditions d’accès :

 

aucun diplôme n’est requis pour s’inscrire au concours d’entrée en IFAP (Institut de Formation d’Auxiliaire de Puériculture)

être agé de 17 ans au 31 décembre de l’année de présentation du concours d’entrée. Aucune limite d’âge maximale.

– certaines situations permettent une dispense d’épreuve d’admissibilité. En savoir plus

Un peu d’histoire …


 

  • 1967 : Naissance de l’association ANAP (Association Nationale de Auxiliaires de Puericulture)
  • 1974 : Affectation des Auxiliares de Puériculture dans les services de pédiatrie et maternité pour seconder les Puéricultrices
  • 1981 : Homologation du certificat d’Auxiliaire de Puériculture au niveau V
  • 1996 : Remplacement du CAFAP par un diplôme professionnel